KBK-Herrouin-Cirelli: Un trio de choc à Valencia !

La IAME Winter Cup a donné le ton de la saison pour la catégorie X30 Senior, avec un incroyable plateau de 125 pilotes (sur les 245 présents en Espagne) et surtout un niveau vraiment relevé. Cela n’a pas empêché Hugo Herrouin d’atteindre la finale, une première pour le jeune espoir français à ce niveau de la compétition.

Les ensembles Alonso Kart-IAME préparés par l’équipe de Kevin Beaumont n’ont pas manqué de performance, grâce à un important travail de mise au point complété par une analyse incessante des acquisitions de données.

Hugo a réalisé un sans-faute dans les manches de qualification et a définitivement assuré sa présence pour le course décisive du dimanche après-midi lors de la super heat. Parti 35e, il est remonté 18e, soit un gain de 17 places au total !

Riccardo Cirelli faisait équipe avec Hugo Herrouin. L’Italien participait encore au Trophée Académie FIA Karting il y a moins de deux ans et a couru l’an passé avec d’autres marques de châssis. Il a donc dû s’adapter au châssis de l’usine Kart Republic et à son nouvel environnement au sein du team KBK Compétition. Il a montré de très belles choses, notamment un chrono dans le top-30 et une 4e place dans une manche avec un meilleur tour dans le même dixième que le vainqueur. Hélas, il chutait en super heat et manquait de peu sa qualification. Mais assurément, le potentiel est là.

L’équipe KBK Compétition va poursuivre sa préparation pour les prochaines épreuves qui auront lieu en France et à l’étranger. Elle sera notamment présente à la Champions of the Future Euro Series en mars, de nouveau à Valencia, pour préparer les Championnats d’Europe OK et OK-Junior. Il reste une place à prendre dans le team. N’hésitez pas à contacter Kevin Beaumont par téléphone ou mail (coordonnées sur le site internet ou Facebook) ou en message privé sur les réseaux.

Photos Jason Vian

KBK Compétition et Hugo Herrouin font monter la température en Italie

Communiqué WSK Champions Cup à Lonato / 19-21 janvier 2024

La saison a repris de manière précoce, mais positive pour KBK Compétition. Engagé dans la très relevée catégorie OK, Hugo Herrouin a terminé sa prestation par une remontée remarquée de 10 places en finale pour finir P22 au milieu de l’élite du karting international. Rien ne fut pourtant facile durant le séjour italien d’Hugo, lors duquel il fut souvent question de température. Car si le thermomètre n’est jamais monté très haut près du lac de Garde, Hugo a attrapé une grippe plutôt vigoureuse, doublée d’une forte fièvre.

“Hugo a serré les dents, mais ce n’était évidemment idéal quand on connaît l’exigence de la catégorie OK et du circuit très rythmé de Lonato,” a commenté le team manager Kevin Beaumont. “Les conditions encore humides du vendredi matin et des essais chronométrés n’ont rien arrangé et Hugo a dû composer avec un chrono assez lointain. Il a ensuite roulé dans des temps très corrects dans les manches pour sa première course en OK alors qu’il était affaibli à cause de sa grippe. Grâce à ces progressions successives, il a réussi à assurer sa qualification pour la finale, où il a fini par réaliser une belle remontée en démontrant son potentiel prometteur.”

“Je voudrais remercier tout mon staff technique pour l’excellent travail réalisé et BM Engines (Boscaini Motorsport) pour les moteurs OK au top.”

LRN Photo

KBK Compétition termine sa saison au LeCont Trophy à Valencia

L’année 2023 fut longue, mais passionnante et riche en succès pour le team de Kevin Beaumont. Avant les prochains tests hivernaux et la préparation de la prochaine saison, KBK s’est rendu à Valencia en Espagne pour la 3e édition du LeCont Trophy du 8 au 10 décembre avec Charles Lambert.

En X30 Senior, pas moins de 42 pilotes issus de nombreuses nationalités différentes se sont affrontés. Le niveau était relevé et le jeune Français a conclu son année par une remontée de 9 places en finale qui l’a mené au 22e rang.

@maydavemedia

Stan Fagot et KBK Compétition font sensation à la WSK Final Cup à Franciacorta

Face aux spécialistes de la catégorie Mini et des épreuves de la WSK, Stan Fagot s’est battu pour la victoire le 26 novembre dernier dans le nord de l’Italie. L’équipe française KBK Compétition a démontré une fois de plus qu’elle était en mesure de rivaliser au plus haut niveau international.

“Je suis très heureux de notre niveau de performance et de celui de notre matériel,” s’est réjoui le team manager Kevin Beaumont. “Les choix techniques que nous avons réalisés ont été les bons, tant du côté de la motorisation que de notre proche collaboration avec l’usine Kart Republic et les châssis Alonso Kart. Notre structure et notre équipe technique sont bien en place. Je félicite Stan pour sa prestation, il a également prouvé toutes ses qualités. C’est très prometteur pour l’avenir à l’international, tant pour lui que pour nous.”

Auteur de la pole position de son groupe en Mini U10, Stan a réalisé un parcours parfait dans les manches – avec une victoire le samedi – et une deuxième place en super heat. Constamment dans le groupe de tête lors de la finale, il a pris le commandement des opérations à moins de deux tours de l’arrivée. Mais derrière, ça poussait fort. Stan en a fait les frais et terminait 6e, mais aura réalisé une magnifique prestation d’ensemble à Franciacorta.

Résumé du meeting

Chronos: P2 (1er du groupe)
Manches: P2, P1 et P2
Après les manches: P2
Super heat: P2
Classement cumulé: P2
Finale: P6
Classement définitif WSK Final Cup 2023: P6

Photo KSP Reportages

Performances prometteuses pour KBK aux IAME Final Games à Lonato

Le team KBK Compétition a engagé trois pilotes les 11 et 12 novembre pour cette épreuve internationale de prestige. Hugo Herrouin comme Iliano Couture ont découvert à cette occasion la structure de Kevin Beaumont. Contrairement à Hugo, qui connaissait déjà le châssis Alonso Kart by KR et le South Garda Karting, ce n’était pas le cas pour Illiano qui n’a pas eu la tâche facile. Alan Lanfray faisait également partie de l’effectif en Italie.

Hugo Herrouin s’est montré satisfait de son parcours dans les manches de qualification avec deux places de 4e et deux autres de 5e. Il était toutefois victime d’un accrochage le samedi et se retrouvait 17e. Dans la “fighters race” (super heat), il décrochait une belle 5e place et gagnait encore une position sur la grille de la finale. Parti 16e, il était parvenu à intégrer le top-10, avant qu’une bousculade dans le peloton ne le repousse quatorzième.

Alan Lanfray a renforcé son expérience internationale dans cette épreuve et s’est révélé en plusieurs occasions, à l’image d’une manche terminée en 3e position et d’une 4e place dans la “fighter race”. Malgré quelques moments moins chanceux le samedi, il gagnait largement sa place en finale. Après un bon départ, Alan avait grimpé de la 28e à la 22e, avant de chuter 29e dans la fureur du peloton.

Après une saison lors de laquelle il s’est surtout consacré à la IAME Series Benelux, Illiano Couture a manqué de repères. Plutôt à son aise sur la piste humide le vendredi, il n’a pas réussi le chrono escompté samedi matin. Après une première manche qui l’a vu tourner dans des temps encourageants, il a ensuite connu un manque flagrant de réussite.

Photos PH24

Les couleurs DAP gagnent à Valence au Kart Mag Festival

Pendant que l’équipe KBK Compétition était à Portimao pour l’IWF23, marquée par la place de vice-Champion de Guillaume Barbarin avec son DAP by KR, Stéphane Daidone s’illustrait au Kart Mag Festival avec les mêmes couleurs. Accueilli à cette occasion sous la structure d’Eric Chapon, Stéphane a brillamment été cherché la victoire en Gentleman, en plus de se classer 2e au scratch devant plusieurs Masters. Son équipier Dominique Petras a terminé 21e.

Photo Kart Mag

IAME World Final: Guillaume Barbarin et KBK Compétition vice-Champions

KBK Compétition est l’un des teams les plus renommés dans les séries IAME et a encore joué un rôle important lors de cette nouvelle édition de l’IWF organisée en 2023 à Portimao dans le sud du Portugal du 24 au 28 octobre. Performant en X30 Mini et en X30 Senior, KBK Compétition s’est félicité de la magnifique prestation de Guillaume Barbarin, qui s’est terminé par le titre de vice-Champion en X30 Senior.

Les couleurs DAP et Alonso Kart ont encore rayonné au plus haut niveau international grâce au travail du team manager Kevin Beaumont et de son staff. Le travail réalisé au niveau motorisation a également payé. “Je voudrais féliciter tous les pilotes présents sous la structure à Portimao, qui se sont battus jusqu’au bout pour obtenir le meilleur résultat possible,” a commenté Kevin, “ainsi que toute l’équipe qui a opéré à mes côtés, sans oublier de remercier le team EGP avec qui nous avons collaboré sur le plan technique et dans l’exploitation des moteurs lors de cette finale. Cela a porté ses fruits, tout particulièrement pour Guillaume Barbarin. Nous étions un peu déçus d’avoir fini P5 en 2022 et cette 2e place est une belle récompense pour tout le monde. Importateur DAP et Alonso Kart, Thierry Seminger de Cedinap Kart Store nous a également apporté son soutien et je le remercie.”

X30 Master: Podium pour Barbarin, super remontée pour Vauthier

Largement en capacité de décrocher la pole position aux chronos sans un dernier secteur manqué, Guillaume Barbarin a constamment couru après le temps perdu. Il gagnait toutefois une manche et revenait de la 8e à la 4e place à l’aube de la finale, mais reperdait de précieuses places au départ et chutait 9e. Avec le meilleur tour en course (grâce à un temps dans le même dixième que le vainqueur en X30 Senior, malgré un poids supérieur), Guillaume revenait 2e en fin de course avec brio, mais hélas trop loin du leader alors que la victoire était possible.

Son équipier François Vauthier a cumulé les déboires dans les manches, connaissant des accrochages et même une lourde perte de places en raison d’un pilote ayant perdu l’eau de son radiateur devant lui. Relégué 27e sur la grille de la finale, il remontait 14e après un magnifique gain de 13 places.

X30 Mini: Stan Fagot aux portes du top-10

Meilleur Français aux chronos, Stan a montré sa capacité à évoluer aux avant-postes, signant de brillantes places de 3e et de 2e dans les manches, confirmant sa compétitivité et celle de son Alonso Kart-IAME. Hélas, la fougue d’un de ses adversaires l’a fait chuter dans une manche. Parti 25e en finale, il n’a cessé de gagner des places grâce à une belle combativité et coupait la ligne d’arrivée en 11e position (+14). Son spoiler avait malheureusement bougé, mais sa pénalité ne l’empêchait pas de finir P22 et meilleur français dans un contexte très relevé.

Bien moins expérimenté, le Suisse Valentin Lefebvre a démontré un potentiel très intéressant alors qu’il n’est arrivé au Portugal qu’avec seulement quelques courses à son actif depuis ses débuts en kart. Il a beaucoup appris, notamment dans la gestion des difficiles bagarres dans le peloton, et la 10e place obtenue dans l’une des manches ne peut que l’encourager.

X30 Senior: Chronos pluvieux, espoirs déçus

Les deux premiers jours de compétition ont connu des conditions météos changeantes, qui n’ont pas fait les affaires du trio de pilotes du team KBK Compétition. En outre, Hugo Brun a connu un ennui mécanique à ce moment clé du meeting, alors qu’il venait de réaliser des temps encourageants aux essais libres. Pour autant, Hugo n’a pas baissé les bras, pas plus que ses deux équipiers Charles Lambert et Arthur Barriot. Pour Arthur, engagé dans cette finale en 2022 dans la catégorie KA100, la marche était élevée, mais il a gagné en combativité et son sérieux lui a permis de progresser régulièrement dans la hiérarchie dans les manches.

Le résultat de Charles ne reflète pas son niveau de performances, car le jeune pilote n’a cessé de réaliser régulièrement des temps très proches des pilotes évoluant dans le groupe de tête. Nul doute que son implication devait payer prochainement.

Quant à Hugo, son problème des chronos a forcément joué en sa défaveur dans une catégorie comptant pas moins de 134 pilotes. Ses efforts ont été récompensés par une qualification pour la super heat après une progression de 41 places. Ses cinq premières manches se sont d’ailleurs soldées par des remontées successives de 19, 9, 17, 9 et 18 places, preuve qu’il pouvait atteindre la finale en partant de plus près.

Images Hello Foto

KBK Driver Management, une nouvelle structure au service des pilotes

Fort de son expérience et de son expertise dans le karting avec son service course KBK Compétition, Kevin Beaumont a récemment créé KBK Driver Management, afin de suivre, soutenir, conseiller et aiguiller les pilotes dans leur avenir en karting et en sport automobile.

“Je suis professionnel dans le milieu du karting depuis de nombreuses années et j’ai la chance de posséder de nombreuses connexions qui me permettent de suivre la carrière d’un pilote, de l’accompagner dans ses choix, de lui trouver les meilleures opportunités, voire de trouver des partenaires pour soulager l’apport budgétaire,” explique Kevin Beaumont.

Pilote du team KBK Compétition avec qui il a conquis de nombreux succès ces dernières saisons, Andy Ratel a été l’un des premiers à bénéficier du réseau de son team manager. “Andy est sous notre structure depuis longtemps et je pense qu’il était important qu’il découvre une nouvelle équipe, un autre environnement de travail et de nouvelles personnes pour le faire encore évoluer. Il courra désormais au sein du Pantano Racing Team, dès la finale internationale IAME 2023 à Portimao. Je connais bien Giorgio Pantano et je lui fais confiance pour tirer le meilleur d’Andy. Je vais donc continuer de le suivre, mais d’une manière différente avec ma nouvelle structure de management.”

De son côté, KBK Compétition assurera l’assistance de plusieurs pilotes au Portugal pour l’IWF23. Restez connectés pour en savoir plus rapidement…

Image CP-Photo.fr

Encore un excellent résultat pour KBK Compétition en IAME Series Italy

Dans la foulée du titre obtenu en IAME Series France, le team KBK Compétition a traversé les Alpes pour installer sa structure sur le prestigieux South Garda Karting de Lonato. Ses deux pilotes engagés ont su se mettre en évidence le dimanche 10 septembre dernier dans la catégorie X30 Senior.

Le Français Alan Lanfray (ici en photo) n’a cessé de monter en puissance, progressant dans tous les domaines au fil de la journée: 8e aux chronos, 6e après les manches et 4e en finale après d’incessants duels.

Son équipier Oleksandr Savinlov s’est mis en évidence pour sa première expérience avec le team de Kevin Beaumont. Quelques aléas l’ont obligé à s’élancer de la 19e position en finale. Mais en finale, il a mis à profit sa pointe de vitesse en remontant 7e après un bon de 12 places !

Du 14 au 17 septembre, ce sera au tour de Hugo Brun de défendre les couleurs du team KBK Compétition et des châssis Alonso Kart à Laval à l’occasion du 3e round de la NSK.

Un nouveau titre pour KBK Compétition en IAME !

Tout au long des quatre épreuves de la IAME Series France 2023, l’équipe de Kevin Beaumont a sans cesse été présente aux avant-postes. A Mirecourt, deux nouveaux podiums, dont une victoire, ainsi qu’un titre sont venus confirmer le savoir-faire de la structure KBK.

Après le France, la IAME Series pour Guillaume Barbarin à Mirecourt

En Master, le duo Barbarin-KBK continue de faire des étincelles ! A Mirecourt, Guillaume a tout simplement été imbattable et invaincu. Le cas est assez rare pour être souligné: après l’obtention de la pole position, il a mené la course de bout en bout sans perdre sa position de leader du 1er tour de la première manche jusqu’au dernier tour de la finale. Soit 58 tours en tête. Le pilote aux couleurs DAP coiffe donc la couronne en IAME France, un an après être devenu Champion de France dans sa catégorie.

Sita Van Meert, P2 à la Ladies Cup

Dans le Grand Est, KBK Compétition assurait l’assistance de Sita Van Meert dans le cadre de la Ladies Cup, une classique du calendrier de la IAME. La pilote belge n’avait plus roulé depuis quelques mois et manquait de repères à Mirecourt, ce qui ne l’a pas empêchée de monter en puissance au fil du meeting: P5 aux chronos, P3 dans les trois manches et au cumul, puis P2 en finale. Bravo Sita !

Andy Ratel bien malchanceux en Senior

Rapide aux essais libres, dans le top-10 des chronos et P4 dans sa première manche, Andy Ratel était bien parti pour défendre son dossard de leader provisoire de la série. Hélas, la chance tournait du côté du pilote du team KBK. Un bris de moteur entraînait une pénalité de 10 places pour la manche suivante. Malgré deux belles remontées dans son ultime manche et en super heat, il n’héritait que la 16e place sur la grille de la finale. Auteur d’un excellent départ, il se retrouvait P7 et gardait toutes ses chances de finir sur le podium du général. Hélas, il se faisait percuter et chutait dans la hiérarchie, en plus de composer avec un train avant tordu. P15 de cette finale, Andy finit P6 de cette série dans laquelle il a été compétitif du début à la fin !

Images CP-Photo.fr et KBK